Une nouvelle gamme de catalyseurs pour Axens - Novachim

Une nouvelle gamme de catalyseurs pour Axens

Toujours à la pointe de la recherche dans la fabrication de catalyseurs, produits intervenants dans la production de carburants plus propres et autres produits pétrochimiques, Axens investit régulièrement sur son site salindrois, afin de développer des produits de plus en plus performants, participant ainsi à l’enjeu mondial de réduction de polluants atmosphériques et impacts climatiques.

Grâce à plus de cinquante ans d’innovations, Axens propose une large gamme de catalyseurs, parmi laquelle, la toute nouvelle gamme de catalyseurs d’hydrogénation sélective, SeLene. Celle-ci combine plus de vingt catalyseurs éprouvés et des catalyseurs, nouvelle génération, dotés de caractéristiques visant à améliorer les performances des unités de ses clients. Elle sera produite par l’unité que dirige Henri Thomas.

Cette nouvelle gamme est l’une des premières étapes permettant à Axens d’aider ses clients à relever les défis à venir, liés au domaine de l’hydrogénation sélective. Il convient d’ajouter l’important investissement logistique, avec la construction d’un magasin industriel dernière génération de 9 000 m2, sur 13 m de haut, qui permettra de stocker dans d’excellentes conditions quelque 10 000 tonnes de produits finis (13 500 palettes).

Le magasin entrera prochainement en fonction et confortera la pérennité du site salindrois, qui bien qu’actuellement perturbé par les turbulences des marchés pétroliers internationaux, entend bien repartir de l’avant et répondre à toutes les demandes mondiales qui lui seront adressées.

Retrouver l’interview de M. Henri Thomas, Directeur du site de Salindres chez Axens

Le site de Salindres (Gard) d’Axens en chiffres

Avec 420 employés, 50 intérimaires et 100 sous-traitants sur site, Axens est l’un des premiers employeurs du bassin alésien. La moyenne d’âge des salariés est de 40 ans. 13 % sont des ingénieurs et 10 % travaillent dans la recherche et le développement. Le site possède 21 ateliers et 3 stations de traitement d’eau. Chaque année sortent 35 000 tonnes de produits finis. L’usine est classée parmi les usines Seveso seuil haut pour sa dangerosité pour la faune aquatique.

Sources : articles du Midi Libre parus les 04/05/2021 et 07/05/2021.