L'Innovation

 
  Une définition... un état d'esprit :
 
 
Si la définition du Manuel d'Oslo (OCDE 2005) semble rigide, elle reconnaît à l'innovation de multiples formes .
"Une innovation est la mise en oeuvre d'un produit (bien ou service) ou d'un procédé (de production) nouveau ou sensiblement amélioré, d'une nouvelle méthode de commercialisation ou d'une nouvelle méthode organisationnelle dans les pratiques d'une entreprise, l'organisation du lieu de travail ou les relations extérieures" .
 
Pour innover, il convient de faire preuve d'ouverture, de stimuler la créativité,.. de bousculer les codes !
 
"Innover c'est changer le monde"
 
Les innovations contemporaines se distinguent aussi par leur cheminement. Plusieurs formes d'innovation rompent avec la vision classique d'un processus en entonnoir, depuis la recherche et la génération d'idées jusqu'à la mise en production (Open Innovation - Henri Chesbrough).
"Les entreprises peuvent et doivent utiliser des idées externes autant qu'internes, des chemins internes et externes vers le marché" (Innovation nouvelle génération - BPI France).
 
Innovation "agile" - principe du "lean" -, innovation "incrémentale", co-construction au sein de FabLabs, ... autant de moyens d'inverser le processus habituel de descente de l'innovation depuis la R&D jusqu'au marché.
 
Pour innover, choisir l'agilité
Pour innover, penser "avec " et "pour" les usagers
 
Mais quelle que soit sa forme, l'innovation reste pour l'entreprise un moyen de différentiation et de création de valeur.
 
    Accompagner l'Innovation :
 
La prise en compte de toutes les dimensions de l'innovation - technologique, d'usage, de processus, d'organisation commerciale, agile, ouverte, sociale,... - ne doit pas conduire à les ranger dans autant de boites étanches, mais bien à les considérer toutes ensemble, au service de la cohérence d'un projet entrepreneurial.
 
Dans ce contexte "multiparamétrique", on peut effectuer une analyse de la nature et de l'intensité de l'innovation (référentiel BPI France - Innovation nouvelle génération - 2015).
 
L'innovation est analysée selon sa nature et son intensité.
  • Intensité de l'innovation : elle se situe sur une échelle entre deux pôles :
    • l'innovation incrémentale : améliore l'existant, contribue à la compétitivité et/ou la rentabilité de l'entreprise mais sans apporter de transformation significative (exemple aspirateur sans sac);
    • l'innovation de rupture : crée un nouveau marché ou bien transforme en profondeur un ou plusieurs marchés. il y a un avant et un "après", pas seulement pour l'entreprise, mais aussi pour ses concurrents.
  • Nature de l'innovation : le projet peut innover dans un ou plusieurs dimensions comme évoqué plus haut :
    • Innovation de produit, de service ou d'usage : amélioration des produits/services/usages existants ou introdution de nouveautés;
    • Innovation de procédé ou d'organisation : change la manière dont l'entreprise organise son travail et sa chaîne logistique;
    • Innovation marketing et commerciale : change la présentation, la distribution, la tarification, la promotion de l'offre;
    • Innovation de "modèle d'affaires" : réorganise la structure des revenus et des coûts;
    • Innovation technologique : crée ou intègre une ou plusieurs nouvelle(s) technologie(s);
    • Innovation sociale : répond à des besoins sociaux, tant dans ses buts que ses modalités.
Analyser un projet sur ces deux aspects, permet d'en apprécier toutes les caratéristiques pour organiser un accompagnement pertinent et efficient.