10/06/2016 : Communiqué de Presse Signature convention Novachim/CEA
 
       
 
 
 
Nouvel accord de partenariat à la Cité des énergies entre Novachim et le CEA
 
COMMUNIQUE DE PRESSE
 
 
 
 
Un accord de partenariat a été signé par Bernard MILLELIRI, Président de Novachim (à gauche) et François PERFEZOU, représentant Pierre JOUBERT, Chef du Département DPACA de CEA Tech (à droite), après les Assemblées Générales Annuelles des Industriels de la Chimie le vendredi 10 juin 2016 à la Villa Khariessa à Martigues.
 
Novachim et le CEA, via son pôle « Recherche Technologique » baptisé : CEA Tech, ont officialisé un partenariat pour accompagner les entreprises de la filière Chimie et Matériaux de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur dans leurs projets innovants, en particulier sur la réduction des énergies et matières premières fossiles avec utilisation de la biomasse et de procédés éco-efficients, sur le passage à une économie circulaire, sur l’émergence de clusters régionaux rassemblant des industriels et des fournisseurs de services (laboratoires de recherche et établissements d’enseignement supérieur) et sur la poursuite de l’intégration de la filière Chimie et Matériaux dans les industries utilisatrices de chimie.
 
« La filière chimie en région PACA comporte un grand nombre de PME et ETI. C’est une richesse pour la région, mais qui peut être très vite menacée, car le marché de la chimie est soumis à une concurrence très vive. Par ailleurs, il existe une attente sociétale forte sur les thèmes de la sécurité, de la protection de l’environnement et de la santé. L’accès aux compétences de CEA Tech et à ses moyens technologiques est un atout supplémentaire pour l’accompagnement des PME de la filière » a déclaré Bernard Milléliri.
 
« CEA Tech est la direction du CEA en charge de diffuser des technologies innovantes au sein du secteur industriel français. Cette mission confiée au CEA, de réindustrialisation de la France par l’innovation, au plus près des territoires, a été réaffirmée par l’Etat en 2016. CEA Tech met à la disposition des entreprises un portefeuille très large de technologies brevetées, ainsi que des moyens et compétences au plus haut niveau, pour mener à bien des partenariats de R&D. Les équipes de CEA Tech et en particulier de la Cité des énergies ont une grande expérience des partenariats industriels, ce qui en fait un organisme de recherche capable de répondre efficacement aux problématiques des entreprises, en particulier les plus petites d’entre elles. Je suis donc convaincu qu’au travers de cette convention, nous parviendrons à renforcer l’excellence des entreprises de la filière chimie en PACA » a déclaré François Perfezou.
 
 
A propos de Novachim
 
Créé en 1985, Novachim fédère des adhérents, industriels et organismes de recherche dans la filière Chimie et Matériaux en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, en vue de mettre au point des produits, process ou services générateurs d'activité économique et créateurs d'emploi.
La filière Chimie et Matériaux comprend la chimie de base (organique et minérale), la chimie des intermédiaires et des spécialités (chimie fine, chimie de performance, matières plastiques et composites), les produits chimiques de consommation (peintures, solvants, détergents, parfums, cosmétiques…), ainsi que les activités de support ou de services (études, analyses, ingénierie, équipementiers, logistique, recyclage et valorisation).
Les missions de Novachim consistent, entre autres, à :
·         favoriser les transferts de technologies entre laboratoires de recherche et entreprises ;
·         soutenir le développement économique de la filière chimie et matériaux dans la région ;
·         inciter les chercheurs à entreprendre de nouvelles thématiques ;
·         contribuer à la formation des étudiants (conférences, offres de stages) ;
·         créer et animer des groupements d'entreprises ;
·         apporter son expertise et sa connaissance du tissu industriel régional de la filière à d'autres structures de la région intervenant dans l'innovation et le transfert de technologie.
Novachim est labellisé Cellule de Diffusion Technologique (CDT) par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.
 
 
A propos de CEA Tech
 
CEA Tech est le pôle « recherche technologique » du Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA) ; il dispose d’une offre très large de technologies génériques issues de ses trois instituts LETI, LIST et LITEN mais aussi des autres directions opérationnelles du CEA.
L’originalité de CEA Tech au sein du dispositif de recherche français provient de son positionnement spécifique axé sur :
·         l’accélération de l’innovation ;
·         le développement de Technologies Clés Génériques ;
·         la mise à disposition de plates-formes technologiques couvrant l’ensemble de ses technologies ;
·         une forte culture du résultat.  
L’Etat a confié au CEA la mission de déployer en régions son modèle CEA Tech, dans l’objectif d’animer des écosystèmes locaux en déployant des moyens technologiques au plus près des établissements industriels et académiques.
En Provence-Alpes-Côte d’Azur, CEA Tech déploie sur Cadarache et Gardanne des projets de R&D sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, au sein d’une plateforme nommée Cité des énergies ainsi que sur les systèmes et architectures électroniques sécurisés.
L’équipe est aussi un point d’entrée régional vers l’ensemble du portefeuille technologique et des moyens de CEA Tech. Elle est donc prête à apporter aux partenaires de Novachim un meilleur service, en gagnant en proximité, flexibilité et réactivité. 
 
A propos du CEA CADARACHE et de la Cité des énergies
 
Le CEA Cadarache est le plus grand centre de recherche en Europe sur les énergies bas carbones : énergie nucléaire de fission et de fusion ; énergie renouvelables. C’est le troisième plus grand pôle économique de la Région Paca.
 
La Cité des énergies, créée en 2011 est une plateforme vouée à l’innovation et au transfert de technologies dans le domaine des énergies alternatives. Elle a pour objectif d’améliorer la compétitivité des entreprises locales dans le domaine de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables selon les axes stratégiques du projet : performance des démonstrateurs solaires et smartgrid thermique ou électrique (axe 1), production et efficacité énergétique pour les bâtiments méditerranéens (axe 2), recherche sur les biocarburants à partir de microalgues et développement d’un axe de recherche autour des bioraffineries, serres du futur et piles microbiennes (axe 3).
 
Ces trois grands axes de recherche et développement sont matérialisés sur trois plateformes situées sur le site de Cadarache, à la Cité des énergies :
1/ La plateforme solaire (thermodynamique à concentration et photovoltaïque) dont MEGASOL, zone d’expérimentation et d’innovation sur les grandes centrales solaires au sol photovoltaïques et le stockage intégrant les réseaux électriques intelligents smartgrid.
2/ La plateforme efficacité énergétique dans le bâtiment et en particulier dans le bâtiment méditerranéen.
3/ La plateforme bioénergies/biomasse d’étude sur les microalgues pour la production future de biocarburants
 
A ce jour 48 contrats de R&D ont été signés et 8 brevets ont été déposés